La nutrition moderne… la balance énergétique de nos jours

Aujourd’hui, il est difficile pour le grand public de comprendre un domaine aussi important que l’alimentation moderne. En tant que coach on se retrouve souvent face à un public conceptualisé qui est à la recherche de vérités établies, de régimes tout faits ou de conseils généraux alors que la réalité est tout autre avec un besoin d’individualisation et de spécificité.

Pour bien comprendre, quelques définitions.

Alimentation : Ensemble des denrées incluses dans le régime diététique, ou manière de s’alimenter.

Nutrition : ensemble des processus biologiques d’assimilation et de désassimilation des aliments s’effectuant dans l’organisme, lui assurant sa conservation et son développement, le maintien de sa température constante, le fonctionnement normal de ses organes, et couvrant ses besoins énergétiques.

Quelque soit l’individu, on va parler de balance énergétique.

Cette balance comprend les apports et les dépenses.

Les apports : ce qui est assimilé par l’organisme. En effet, en réalité, quand on mange une denrée alimentaire, plusieurs facteurs interviennent dans son assimilation par l’organisme. Il est important de savoir que l’aliment peut se comporter comme un facteur facilitant ou perturbant  l’écosystème  digestif.

« Ce que l’on mange, ce n’est pas ce que l’on assimile. »

Les dépenses : elles comprennent :

  • le métabolisme de base : c’est la dépense énergétique de fond, c’est-à-dire les activités permettant à l’organisme d’assurer le maintien des fonctions vitales.
  • Les dépenses énergétiques de repos : légèrement supérieures (environs 10%) au métabolisme de base.
  • La thermorégulation : le maintien de la température constante du corps.
  • La digestion et l’utilisation des aliments.
  • L’apport de certaines substances : caféine, théophylline etc.
  • ET enfin l’activité physique c’est-à-dire l’ensemble des activités sollicitant une dépense énergétique (sport, marche, travail, monter les escaliers etc.).

L’activité physique vise à obtenir des adaptations (multifactorielles, physiologiques, psychologiques…) qui reposent sur des acteurs ou facteurs nutritionnels dont les besoins sont souvent accrus. Il est important de savoir que ces besoins changent au cours du temps, qu’il existe une chronologie des apports nutritionnels, que l’impact de la nutrition diffèrera si l’individu est sédentaire ou entrainé.

Il est important de savoir qu’avec le lobby agroalimentaire, la notion de densité nutritionnelle des aliments que nous mangeons est devenue très importante et qu’il ne faut pas rester figé sur une approche en terme de calories (ou macro nutritionnelle) répondant aux métabolismes de base. Il faut aussi tenir compte du niveau d’activité physique et de l’ensemble des facteurs influençant la manière de s’alimenter.

En conclusion, quel que soit votre objectif, il est important que vous puissiez individualiser votre alimentation afin qu’elle réponde à tous vos besoins. Ce sont non seulement des besoins physiologiques, mais aussi des besoins psychologiques, ou encore des besoins en termes de mode de vie moderne (vie professionnelle, vie de famille) afin d’atteindre des objectifs de santé, de bien-être et de performance.

Write a comment

COVID-19

FR: respect des gestes barrière et des règles de distanciation, avec port du masque et produits de désinfection. ENG: compliance with barrier gestures and distance rules, wearing a mask and disinfection products

RÉDUCTION ET CRÉDIT D'IMPÔTS pour les cours à domicile

Instagram
LinkedIn
Share
Follow by Email